lundi 8 janvier 2018

LES BONNES RÉSOLUTIONS


Chaque année on se dit qu’on ne tombera pas à nouveau dans le panneau des promesses prises dans l’euphorie du réveillon. Promesses qui passent rarement le cap la première semaine de l’année. 
Cette coutume de prendre de bonnes résolutions est tellement ancrée dans nos habitudes qu’elle a même fait l’objet de travaux en psychologie pour voir quel pourcentage d’individu parvenait vraiment à ses fins. 
Et alors quels sont les résultats ? 
Une étude menée en 2007 par l’Université de Bristol montre que nous serions seulement 12% à tenir nos engagements. 
88 % des promesses de la nouvelle année seraient donc vouées à l’échec. 
Et qu’est ce qui est au cœur de la réussite alors ? 
La motivation ! Elle est centrale car c’est la source d’énergie dans laquelle nous puisons notre force pour persévérer sur les eaux tumultueuses de la volonté. 
Selon la théorie de l’auto-détermination, la meilleure façon de tenir ses engagements est d’abord d’y trouver du plaisir et de la satisfaction. 

Mais c'est un fait, chaque début d'année entraîne son lot de bonnes résolutions prises pour faire que l'année qui commence soit meilleure que celle qui vient de se terminer. Et les jeunes n'échappent pas au phénomène. L'an dernier, à la même période, GoalMap nous avait dévoilé les bonnes résolutions des jeunes, entre reprise du sport, économies et méditation. En cette année 2018, c'est Twitter qui s'est fait le porte-parole des moins de 35 ans en matière de bonnes résolutions. Enfin, plus précisément, c'est le hashtag #MillennialNewYearResolutions qui a mis en lumière, avec humour, de potentielles résolutions qui pourraient améliorer la vie des Millennials. Bien évidemment, les tweets en question sont à prendre au second degré mais ils permettent de mieux comprendre l'image que les jeunes dégagent actuellement, entre addiction à leur smartphone, vie professionnelle instable et pratiques étranges
 Parmi les meilleurs tweets partagés via le hashtag #MillennialNewYearResolutions, on retiendra celui d'Alan Rhodes, suggérant que les Millennials, en cette année 2018, pourraient bien décider de "regarder ailleurs que leur écran de mobile pendant au moins 30 secondes par jour". De son côté, Jeff Hendrix estime que 2018 pourrait bien être l'année durant laquelle les jeunes vont interagir avec des humains en personne, et non plus via un mobile ou un outil de messagerie

Et toi? Tu as fait tes bonnes résolutions pour l'année qui vient de commencer? Voilà quelques conseils que tu peux suivre ou des idées générales

Et maintenant écoute La Grande Sophie nous raconter ses "Bonnes Résolutions". 





Et ici tu peux lire les paroles.

3 commentaires:

  1. C'est vrai que la motivation est essentielle pour faire les bonnes resolutions, mais a mon avis ce qui est plus important est la constance pour arriver aux buts.
    -Miguel Velasco Alcudia

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir! Je suis Marcos (4ºD). J'ai lu l'article et aussi j'ai écouté la chanson, c'est assez intéressant la critique qu'elle fait. Moi je n'ai pas écrit des bonnes résolutions mais j'ai quelques unes en tête.

    RépondreSupprimer
  3. David Ariza Llanero 4D
    J'ai fait déjà mes bonnes résolutions.

    RépondreSupprimer