mardi 30 janvier 2018

LES TÂCHES MÉNAGÈRES

Pour reviser les différentes tâches à faire à la maison tu peux faire cette activité hyper facile ou celle-ci!!!
Si tu veux bien reviser pour les apprendre ici on peut trouver plusieurs activités.

Maintenant écoute ces familles qui nous racontent comment ils partagent les tâches ménagères (clique sur play et puis continue en avant pour écouter les trois).

Et chez toi, comment ça se passe? C'est pareil?

Pour finir écoute cette chanson du groupe Les Torps et réponds aux questions du test.


lundi 29 janvier 2018

VIOLENCE GRATUITE


Plusieurs jeunes ont posé plainte par des agressions qu'ils ont subies sans raison et sans lien entre ces actions.
Ces agressions découlent d’un nouveau «défi» inquiétant lancé sur Facebook, le «marave challenge». Le concept est simple, et particulièrement stupide: il s’agit de s’attaquer, en bande et au hasard, à des jeunes choisis au hasard devant des établissements scolaires, pour la somme de dix à trente euros. Les défis se lançaient jusqu’à présent sur une page Facebook, qui rassemblait plus de 60 membres. Elle a été désactivée.

Un phénomène venu des Etats-Unis
Ce phénomène est à rapprocher du "knockout game" aux États-Unis. Un "jeu" qui consiste à passer à tabac des passants dans la rue. Il existe depuis plusieurs années mais comme l'explique le Daily Mail, plusieurs attaques du genre ont eu lieu au mois de décembre 2017 à New York.

"ICE SALT CHALLENGE"

«Ice Salt challenge» : le nouveau défi chez les ados qui peut s’avérer mortel

Ce nouveau pari, très prisé par les jeunes, consiste à se filmer en train de s’appliquer du sel et des glaçons sur la peau. Une pratique très dangereuse qui a déjà conduit plusieurs d’entre eux aux urgences.
Après le Condom challenge, le Ice Buket challenge, le Fire challenge, la Neknomination ou encore le Kylie Jenner challenge... C’est maintenant au tour de l’Ice and Salt challenge, qui signifie littéralement «défi de glace et de sel», d’être à la mode. Venu des États-Unis, ce défi prisé par les jeunes consiste à se filmer en train de s’appliquer du sel et des glaçons sur la peau et de tenir le plus longtemps possible malgré la douleur.
Un acte qui peut s’avérer très dangereux, comme l’explique le docteur Rozenbaum, dermatologue à Paris, contacté par Le Figaro. «Le Ice Salt challenge peut entraîner des brûlures mortelles, c’est une pratique à bannir». Avis partagé par le docteur Hillion, qui exerce à Jossigny. «Cela est très dangereux puisque le sel combiné à la glace peut faire descendre la température jusqu’à -20°C. Les deux ensemble peuvent occasionner des brûlures au deuxième degré sur la peau».
Le docteur Naouri, dermatologue à Nogent-sur-Marne, précise que la profondeur de la nécrose détermine la gravité de la brûlure: épiderme, derme superficiel, derme moyen, au-delà: 3e degré. «À partir du 2e degré profond, la peau n’est plus en capacité de bien cicatriser. Même s’il n’y a pas de cicatrice, il existe un gros risque de marque blanche définitive».
 Selon le spécialiste, la pression du groupe et le besoin de reconnaissance incitent les ados à s’adonner à cette pratique risquée. «Ce n’est pas un jeu, il n’y a rien de ludique dans ce pari. Un jeu, on peut l’arrêter quand on veut et les conséquences sont minimes. Avec le Ice Salt challenge, le jeune ne peut pas faire marche arrière. Une fois brûlé, il gardera des séquelles toute sa vie».

mercredi 24 janvier 2018

ENTRETIEN AVEC MICHEL TOURNIER

 
Michel Tournier a été interviewé par le journaliste Guy Duplat en 2004. Dans cet entretien l'auteur nous offre sa vision de la littérature et du roman comme voyage initiatique. Suivons-le dans La Libre, quotidien belge de langue française.

Fais très attention surtout à ce point-là, cela va nous guider sûrement quand on va "plonger" dans son oeuvre.

VERS UN NOUVEAU BAC

Est-ce la fin de l'expression "passe ton bac d'abord!"? Assénée aux lycéens français depuis de nombreuses générations, l'injonction populaire pourrait bien vivre ses derniers instants, tant la réforme du baccalauréat présentée mercredi 24 janvier, devrait transformer la nature de l'examen. 
Plusieurs propositions avaient déjà fuité, comme la suppression des séries du bac général. L'examen sera "resserré" avec cinq épreuves nationales (comptant pour 60% de la note finale), le reste étant évalué par un contrôle continu (40% de la note du bac). 
Les lycéens passeraient les épreuves de français en première puis deux autres au printemps de leur terminale, suffisamment tôt pour que les résultats soient intégrés dans la plateforme d'admission post-bac "Parcoursup". Seule l'épreuve de philosophie et un "grand oral" se tiendraient en lieu et place de la sacro-sainte semaine de juin. Finis les oraux pour les élèves ayant obtenu entre 8 et 10. Ils seraient remplacés par l'étude du livret scolaire du candidat.
Une révolution à l'orée 2021 qui pourrait porter un coup à ce que l'on qualifie communément de "rite de passage" entre l'adolescence et l'âge adulte. Mais pas seulement. 

Rite initiatique 
Le baccalauréat dans sa formule actuelle, parce qu'il est proposé à une période charnière de la vie, entre enseignement supérieur et universitaire est souvent présenté comme "un rite initiatique individuel". "L'épreuve est proposée au début de la vie adulte, en même temps que le permis de conduire, le droit de vote et celui au mariage. (...) Il marque ensuite la nécessité, souvent douloureuse, du choix d'une orientation conditionnant la vie professionnelle. (...) Enfin, le bac reste une référence tout au long de l'existence. 
Certains adultes passent l'examen à un âge avancé pour vaincre l'humiliation qu'ils ressentent", explique le psychanalyste Samuel Lepastier au Monde. "Il s'agit de passer du statut de jeune à l'insertion sociale. Une fois le bac en poche, il y a une forme de changement d'espace-temps (...) cela représente quelque chose", explique-t-il au HuffPost.

Seulement en modifiant les règles de l'examen, accordant notamment une place prépondérante au contrôle continu dans la notation finale, le ministère de l'Éducation nationale pourrait mettre à mal la portée symbolique de l'examen, reposant en particulier sur le principe d'égalité.  La fin d'un symbole de l'égalité républicaine 
À force de parler de rite de passage individuel, on oublie que le bac incarne également un rapport au pouvoir politique", explique la spécialiste qui fait le parallèle entre le baccalauréat et le service militaire, deux événements qui sont, ou étaient, censés incarner l'égalité. Et c'est bien ce point qui pourrait cristalliser les tensions autour du projet. Car dans sa formule actuelle, "le bac incarne la promesse de la reconnaissance des talents des individus". Une promesse qui pourrait prendre du plomb dans l'aile en cas d'abandon du caractère national de l'examen. "Cela signerait la fin d'un symbole de l'égalité, la fin du dernier grand rituel républicain et la fin d'une époque en terme de rapport du citoyen à son État". 
Le ministre de l'Éducation nationale devrait présenter, dans son projet, la création d'un "grand oral", une nouvelle épreuve commune à tous les lycéens. Un grand oral "républicain" pour compenser? certaines sources indiquent que cette nouvelle épreuve comptera pour 15% de la note finale. Elle pourrait porter sur des matières interdisciplinaires, par exemple une majeure et une mineure, et être préparé de manière collective, même si l'épreuve serait passée individuellement.  "Les compétences orales sont importantes pour la réussite dans l'enseignement supérieure et l'insertion professionnelle". Les établissements universitaires pourraient en effet sélectionner "les étudiants en fonction des épreuves anticipées et du contrôle continu", auquel cas, ce grand oral républicain -prévu pour la fin d'année scolaire en même temps que la philosophie- serait vidé de son sens.
Source: Huffingtonpost.fr

mardi 23 janvier 2018

AH! LES REGRETS!!!

Une chanson pour exprimer des regrets: "Allo Paris!" de Mano Solo qui malheuresement n'est plus entre nous!



Pour lire les paroles

 Et n'oublions pas la chanson de Bigflo&Oli qui nous racontent tout ce qu'ils auraient dû faire!

vendredi 19 janvier 2018

MAI 68: 50 ANS APRÈS!


Hier, le Centre Pompidou dévoilait la liste d’une série événements organisés par huit institutions culturelles pour interroger l’histoire et l’héritage de Mai 68 à l’occasion du cinquantenaire des « événements ». Car outre le centenaire de l’armistice de 1918, les soixante ans de la Ve République ou les 170 ans de la révolution de 1848, la France célébrera cette année les 50 ans d’une révolte citoyenne.
Comment rendre compte d'un mouvement populaire et culturel, cinquante ans après ? Beaubourg centralise le programme de neuf institutions qui ont planché sur le sujet, de l'université de Nanterre au Palais de Tokyo, en passant par la BNF et les Archives nationales.
Peut-on institutionnaliser la révolte? N'y a-t-il pas un fossé, voire une contradiction? «Il y a cinquante ans, le mouvement protestataire de Mai 68 retournait les rues de Paris, de Nanterre, et les esprits dans la France entière. En lien avec un vaste mouvement de contestation international, il transformait profondément la société française. Cinquante ans après, les institutions culturelles s'associent et interrogent l'histoire et l'héritage de Mai 68 à travers des rencontres, des expositions, des ouvertures d'archives, des ateliers participatifs, du théâtre, de la musique, des débats, des interventions inédites...»
Voilà quelques slogans issus de ce mouvement et dont certains on voyagé à travers le temps et on peut encore les écouter ou lire.

FESTIVAL DU CINÉMA FRANÇAIS EN LIGNE

Après une fréquentation record en 2017 pour le festival en ligne d'UniFrance, le meilleur du jeune cinéma français et francophone est à nouveau mis à l’honneur pendant MyFrenchFilmFestival jusqu'au 19 février, partout dans le monde ! Des films récents comme Rock'n Roll de Guillaume Canet à des classiques comme Le Dernier Métro de François Truffaut ou encore C'est arrivé près de chez vous de Rémy Belvaux, il y en a pour tous les goûts.

Organisé en six sections thématiques mêlant courts-métrages et longs-métrages, MyFrenchFilmFestival offre aux “festivaliers-internautes” la possibilité de découvrir les multiples aspects et talents du cinéma français.
Voilà la plateforme avec la sélection 2018 : il y en a des longs métrages et des courts métrages, ces derniers étant gratuits. Une bonne ocasion pour pratiquer votre compréhension orale!!!

jeudi 18 janvier 2018

ÉTUDES SUPÉRIEURES EN FRANCE


Les élèves de terminale et vous, élèves Bachibac, vous pouvez dès maintenant aller découvrir la nouvelle plate-forme d’orientation vers l’enseignement supérieur. Mais vous ne pourrez saisir vos vœux qu’à partir du 22 janvier prochain et les réponses vous les aurez le 22 mai au lieu du 8 juin de l'anné dernière. Voilà le calendrier complet:

● 15 janvier: ouverture de la plateforme internet Parcoursup
● 22 janvier: constitution du dossier et saisie des vœux
● 13 mars: fin de la saisie des vœux
● 31 mars: date limite pour compléter son dossier et confirmer ses voeux.
● 22 mai: réponse des établissements d’enseignement supérieur
● 26 juin: ouverture de la procédure complémentaire, sorte de voiture-balai pour ceux qui n’auraient rien obtenu.

Jetez un coup d'oeil à la plateforme pour voir comment elle fonctionne. N'oubliez pas que ce n'est qu'une pré-inscription et que vous pouvez vous désister de continuer. Vous ne predrez rien!!!!

LA PUBLICITÉ DE PARTOUT

Culture Pub était au début des années 90, une émission de télévision qui décryptait le monde de la publicité et des médias avec humour et humeur. Sa diffusion s'est arrêtée sur M6 en 2005 mais l’émission Culture Pub revient en novembre 2007 sur un site internet proposant un accès gratuit à une sélection des meilleurs spots publicitaires mondiaux ainsi qu’une nouvelle émission hebdomadaire, plus légère. Aujourd'hui Culture Week offre leurs 5 news préférées de la semaine publicitaire !
Au sommaire cette semaine, une campagne de recrutement controversée pour l'Armée britannique, neuf versions différentes du même spot par Nike au Canada, un spot de prévention thaïlandais bien barré à souhait, et pour commencer, le tour de la semaine en 80 secondes, ou presque.
Activez les sous-titres pour profiter de l'écoute!!!


mardi 16 janvier 2018

LA NUIT DES IDÉES

Le 26 janvier dernier, à l'invitation de l'Institut français, la Nuit des idées réunissait pour la première fois en France et dans 51 pays de nombreux lieux de culture et de savoir pour une soirée intitulée 'Un monde commun' : universités et grandes écoles, musées et centres d'art, établissements culturels, médias, bibliothèques, associations, hôpitaux, ouvraient leurs portes au public convié à rencontrer plus d'un millier d'intervenants de tous horizons. De Tokyo à Los Angeles, de Stockholm à Johannesburg, 180000 personnes se sont retrouvées pour fêter la pensée.
  La prochaine édition aura lieu le 25 janvier 2018. Autour du thème «L'imagination au pouvoir», elle réunira des intervenants de tous horizons – intellectuels, chercheurs, artistes – invités à débattre dans les lieux partenaires de la manifestation, sur les cinq continents : de Dakar à Los Angeles en passant par Bruxelles, Buenos Aires et Katmandou, Marseille et Paris… 
Tous les lieux de culture et de savoir sont invités à proposer leurs projets de Nuit des idées : libraires, associations, universités, ONG, écoles, centres d’art, laboratoires…
« L’imagination au pouvoir » : en 1968, c’était une formule dont les manifestants couvraient les murs de Paris. Après un demi-siècle, quelles formes prend l’aspiration à l’utopie ? 

Quel sens trouve cet appel à être créatifs, de la technologie à l’économie, de la science à l’urbanisme ? Comment nos sociétés peuvent-elles composer avec l’inimaginable – fonte des pôles, décodage du génome ou intelligence des machines ? Les œuvres d’imagination (l’art, la littérature, la science-fiction…) nous aident-elles à mieux comprendre le monde d’aujourd’hui ? Du poétique au politique, du scientifique à l’artistique, du littéraire au visuel, comment sonder et relancer le pouvoir de l’imagination ?

Voilà la programmation pour cette rencontre du 24 janvier.

WEBTÉLÉ

Une nouvelle webtélé  a commencé à émettre gratuitement depuis ce lundi 15. Au menu de ce média alternatif qui revendique sa subjectivité de gauche mais en récusant toute affiliation partisane: des reportages, des émissions et, promesse éditoriale-phare, un journal télévisé diffusé à chaque jour à 20h, comme sur les grandes chaînes de télévision. Le tout agrémenté d'une ligne alternative résolument anti-Macron. 
Ce lancement a fait du bruit mais afin de couper court aux soupçons de connivence avec La France insoumise, la diversité des profils journalistiques a été privilégiée. La rédaction en chef a été confiée à Aude Rossigneux, ancienne du Parisien et de L'Express, qui assure avoir reçu toutes les garanties d'indépendance de la part des fondateurs.
"Nous ne sommes pas un média militant. Nous sommes un média engagé. [...] Dans ce média, on peut dire qu'on est 'les contestataires' mais pas 'les insoumis'", a promis l'ancien chroniqueur de Laurent Ruquier.

Voilà la présentation qu'ils ont fait des collaboratuers.


ET voilà le site Le Média qu'on peut visiter pour le Journal de 20 heures.

vendredi 12 janvier 2018

CLIMAT ET ÉCOLOGIE

Notre planète est en danger et pour la sauver il faut agir! Mais la première chose dont on doit être conscient c'est que tout le monde, petit et grand, peut faire partie de la solution!!!
Commençons par un jeu qui nous révèle ce que nous savons sur ce problème!
Ensuite on doit voir quel effet ont tes activités quotidiennes sur les changements climatiques et pour cela découvre tes gestes

Et alors une fois qu'on sait qu'il faut faire quelque chose ... voilà ce que tu peux faire!!! Ce sont des exemples ... as-tu d'autres idées?

Et si tu as le temps visite cette école de l'énergie  où une fois testées tes connaissances tu peux obtenir ton diplôme de l'énergie.





jeudi 11 janvier 2018

LES SMARTPHONES AU LYCÉE FRANÇAIS DE MADRID



Depuis lundi 8 janvier 2018, le réglement de l'établissement prévoit que les téléphones portables et autres objets connectés sont tenus de rester dans les sacs et éteints tous les mercredis, à commencer par ce mercredi 10 janvier. Cette nouvelle ère éducative et citoyenne conduira progressivement à l’interdiction totale des téléphones de 8h30 à 17h15 au collège. Cette mesure s'inscrit dans le cadre du Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté et elle s'appuie sur la nécessité de responsabiliser les élèves face à un usage parfois excessif et dangereux. L'idée est notamment de prévenir l'isolement de certains des élèves, le renfermement sur soi, l’accès à des images pornographiques ou violentes ou encore les conflits entre élèves et le cyber-harcèlement...). 

Que penses-tu de cette mesure? On devrait faire pareil dans notre lycée?

mercredi 10 janvier 2018

L'EFFET DU MANQUE D'OXIGÈNE

Cette carte des « zones mortes » des océans, dues au manque d'oxygène dans l'eau, est glaçante

Les océans sont privés d'oxygène : selon une récente étude, les « zones mortes », des zones avec un taux zéro oxygène, ont été multipliées par 4 en une cinquantaine d'années, à cause du réchauffement global des températures océaniques. Les zones côtières avec un taux d'oxygène dangereusement bas lié à la pollution humaine ont, quant à elles, été multipliées par dix au cours de la même période. Un constat alarmant qui pourrait mener à la disparition de nombreuses espèces.

Les océans étouffent : c'est le constat, terrible, dressé par une étude publiée dans la revue Science. Selon un groupe d'experts internationaux mis en place par l'Unesco, le GO2NE (pour Global Ocean Oxygen Network ), les zones complètement privées d'oxygène ont quadruplé depuis les années cinquante. Les zones près des côtes ayant un taux d'oxygène  très bas ont, quant à elles, été multipliées par dix fois pendant le même laps de temps. Un constat qui alarme les spécialistes, car il pourrait être synonyme d'extinction de masse.
Lorsqu'on parle de réchauffement global ou de pollution, le taux d'oxygène des océans n'est que rarement évoqué. Pourtant, la désoxygénation globale des océans est l'une des causes les plus dramatiques du réchauffement climatique, car elle met potentiellement en danger des milions d'espèces vivantes ! En effet, l'eau contient de l'oxygène dissous, qui est respiré par les animaux marins notamment grâce à leurs branchies. Or, plus une eau est chaude, moins elle peut contenir de l'oxygène : c'est la raison pour laquelle certains poissons d'eau foide étoufferaient s'ils s'aventuraient dans des eaux plus tempérées.
 Le problème, c'est que lorsqu'il y a une hausse globale de la température des océans, même si cette dernière n'est que de quelques degrés, les créatures marines se retrouvent avec des taux d'oxygène plus bas que ceux auxquels ils sont habitués. Et, même s'ils pouvaient sans doute survivre à une température légèrement élevée de quelques degrés supplémentaires, ils ne peuvent pas en revanche se passer d'oxygène.

mardi 9 janvier 2018

FRANCE GALL

France Gall, décédée ce dimanche matin à l’âge de 70 ans, doit ses succès à la plume des plus grands auteurs et compositeurs. Au début des années 1960, la femme-enfant chante entre autres les œuvres de Gérard Bourgeois, Joe Dassin ou Pierre Delanoë.

Les textes riches, parfois sombres, souvent à double sens, écrits par Serge Gainsbourg et porté par l’innocence de la jeune France, vont lui permettre de s’installer durablement dans le répertoire de la chanson française. Elle se battra ensuite avec détermination pour collaborer avec un autre grand auteur-compositeur, Michel Berger. Ils enregistreront ensemble quelques-uns des plus grands albums de la chanson française et auront deux enfants, Pauline et Raphaël. Voilà une sélection des plus beaux tubes de la chanteuse signés Serge Gainsbourg ou Michel Berger:

 "Poupée de cire, poupée de son" chanson écrite par Serge Gainsbourg et qui obtient le Grand Prix au Concours Eurovision de la chanson 1965 où elle représentait le Luxembourg.


 

« Résiste ! » (Michel Berger, 1981) La face B du 45 tours "Tout pour la musique". Résiste aura les honneurs de la face A d’un autre 45 tours, pressé illico, compte tenu de son succès. La chanson deviendra, au fil des années, la plus emblématique des chansons écrite par Michel Berger pour France Gall, au nom d’une génération qui espérait améliorer le monde en s’engageant. Le morceau donnera son titre à la comédie musicale de 2015 qui célèbre les mélodies de Michel Berger et l’époque des Chanteurs pour l’Éthiopie, des Restos du cœur par Coluche, de « Touche pas à mon pote », le slogan de SOS Racisme, et des colères de Renaud et de Balavoine. 

 

« Ella, elle a » (Michel Berger, 1987) Une chanson en hommage à la chanteuse de jazz Ella Fitzgerald, et un immense succès, puisque le titre, s’est vendu à 1,5 million d’exemplaires dans le monde, dont 452.000 ventes rien qu’en France. 

 

"Évidemment" Michel Berger 1987 Cette chanson au rythme lent a été écrite par Michel Berger pour France Gall après le décès de leur ami Daniel Balavoine. Lors de l'enregistrement de la chanson, France Gall dut s'y reprendre plusieurs fois pour la chanter tellement le texte la touchait2 et réussit finalement à l'enregistrer en ne pensant pas du tout à ce qu'elle chantait. La chanson sort d'abord au printemps 1987 sur son album Babacar et est choisie comme troisième extrait de l'album, en mars 1983.

lundi 8 janvier 2018

LES BONNES RÉSOLUTIONS


Chaque année on se dit qu’on ne tombera pas à nouveau dans le panneau des promesses prises dans l’euphorie du réveillon. Promesses qui passent rarement le cap la première semaine de l’année. 
Cette coutume de prendre de bonnes résolutions est tellement ancrée dans nos habitudes qu’elle a même fait l’objet de travaux en psychologie pour voir quel pourcentage d’individu parvenait vraiment à ses fins. 
Et alors quels sont les résultats ? 
Une étude menée en 2007 par l’Université de Bristol montre que nous serions seulement 12% à tenir nos engagements. 
88 % des promesses de la nouvelle année seraient donc vouées à l’échec. 
Et qu’est ce qui est au cœur de la réussite alors ? 
La motivation ! Elle est centrale car c’est la source d’énergie dans laquelle nous puisons notre force pour persévérer sur les eaux tumultueuses de la volonté. 
Selon la théorie de l’auto-détermination, la meilleure façon de tenir ses engagements est d’abord d’y trouver du plaisir et de la satisfaction. 

Mais c'est un fait, chaque début d'année entraîne son lot de bonnes résolutions prises pour faire que l'année qui commence soit meilleure que celle qui vient de se terminer. Et les jeunes n'échappent pas au phénomène. L'an dernier, à la même période, GoalMap nous avait dévoilé les bonnes résolutions des jeunes, entre reprise du sport, économies et méditation. En cette année 2018, c'est Twitter qui s'est fait le porte-parole des moins de 35 ans en matière de bonnes résolutions. Enfin, plus précisément, c'est le hashtag #MillennialNewYearResolutions qui a mis en lumière, avec humour, de potentielles résolutions qui pourraient améliorer la vie des Millennials. Bien évidemment, les tweets en question sont à prendre au second degré mais ils permettent de mieux comprendre l'image que les jeunes dégagent actuellement, entre addiction à leur smartphone, vie professionnelle instable et pratiques étranges
 Parmi les meilleurs tweets partagés via le hashtag #MillennialNewYearResolutions, on retiendra celui d'Alan Rhodes, suggérant que les Millennials, en cette année 2018, pourraient bien décider de "regarder ailleurs que leur écran de mobile pendant au moins 30 secondes par jour". De son côté, Jeff Hendrix estime que 2018 pourrait bien être l'année durant laquelle les jeunes vont interagir avec des humains en personne, et non plus via un mobile ou un outil de messagerie

Et toi? Tu as fait tes bonnes résolutions pour l'année qui vient de commencer? Voilà quelques conseils que tu peux suivre ou des idées générales

Et maintenant écoute La Grande Sophie nous raconter ses "Bonnes Résolutions". 





Et ici tu peux lire les paroles.